Adultes - Pourquoi une psychothérapie?

Catherine Rausch de Traubenberg, psychologue, psychothérapeute et psychanalyste à Draveil vous présente les motifs de consultation chez les adultes.

La première raison qui amène à consulter un psychologue et à s’engager dans une psychothérapie est la souffrance psychique. Malgré une meilleure prise en compte dans les milieux médicaux et sociaux, celle-ci est encore trop souvent incomprise, dénigrée, voire déniée. Elle n’est ni palpable, ni mesurable, elle est parfois non visible, mais elle peut atteindre des intensités insupportables. Qui n’a pas entendu face à une détresse incomprise et sans cause apparente « ce n’est rien, c’est dans la tête » ? Et paradoxalement, personne ne peut affirmer n’avoir jamais été en souffrance, qu’on soit considéré comme psychiquement « sain » ou atteint d’une maladie psychiatrique reconnue.

La deuxième raison qui amène à consulter un psychologue est la quête de soi-même, de ses propres désirs, de son identité. Ces deux motivations ne sont pas incompatibles, bien au contraire, elles sont étroitement associées car la souffrance psychique fait partie de l’existence humaine.

La souffrance psychique peut prendre de multiples formes et se manifester par de nombreux symptômes, avec des degrés d’intensité et de tolérance très variables selon les personnes. Elle peut devenir envahissante, persistante et entraver la vie privée, amoureuse, professionnelle ou sociale. La psychothérapie est une solution pour se sortir d’une situation douloureuse et aliénante.

Exemples de symptômes (liste non exhaustive) :

  • Vous êtes continuellement anxieux, vous êtes envahis par des angoisses qui surviennent dans des situations précises ou sans que vous ne vous y attendiez, sans raison identifiée, vous êtes victimes de crises d’angoisse ;
  • Vous êtes en dépression, vous prenez des antidépresseurs ou des anxiolytiques, ou vous avez fait le choix de vous en passer et vous sentez que vous ne vous en sortez pas ;
  • Vous souffrez d’insomnie ;
  • Vous ne supportez pas la solitude ;
  • Vous êtes envahis par des pensées qui vous perturbent et que vous ne contrôlez pas : conflits internes, idées suicidaires, obsessions ;
  • Vous souffrez de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) ;
  • Vous souffrez de phobies : transports, ascenseurs, foules, lieux fermés, certains animaux… ;
  • Vous souffrez de difficultés relationnelles, dans votre vie privée, amoureuse, sexuelle, sociale ou professionnelles ;
  • Vous êtes en souffrance au travail ;
  • Vous traversez une période difficile suite à un deuil, une rupture, une séparation, une perte d’emploi, un traumatisme (agression, accident, attentat…) ;
  • Vous souffrez de symptômes physiques tels que migraines, maux de ventres, colopathie fonctionnelle, eczéma, pour lesquelles votre médecin n’identifie pas de lésion ou de cause organique ;
  • Vous souffrez d’addiction : jeux vidéo, jeux d’argent, internet, alcool, tabac, psychotropes…;
  • Vous souffrez de troubles alimentaires : boulimie, anorexie ;
  • Vous avez le sentiment de ne pas toujours comprendre vos propres réactions, vos motivations, vos désirs ; vous souhaitez mieux vous connaître et vous ressentez la nécessité d’un tiers pour vous aider dans votre quête.